toc

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1821 registre ancien : 8 registre moderne : 4 fréquence : 79

toc & toque ; du toque ; du toc ; de la toque ; en toc ; un toc ; (togue ; togne) n., adj.

Idée péj. et méprisante de fausseté, de sans valeur : bijou faux, en cuivre, en faux, verroterie, billet faux ; ce qui est laid, mauvais, défectueux ; Moral : malin, astucieux ; individu vicieux, déloyal, malaimable ; ridicule, drôle ; ennuyeux, stupide ALL : falsch, hässlich / ANG : plated jewellery

Synonyme : terme de mépris, formule de mépris, valeur (faible), qui ne vaut rien, bijoux (faux), malin, intelligent, astucieux, débrouillard, habile, faux, bluff, qualité (de mauvaise), laid, personne laide, méchant, méchamment, hypocrite Morphologie : c/g, g/q

2339.jpg: 469x700, 117k (26 août 2014 à 01h41)

1863 Votre petite pièce [de théâtre] est chouette : elle n'a rien de toc, seulement, – soit dit sans vouloir la débiner, – elle ne rentre pas dans le cadre de mon boui-boui. 1863. L'argot au théâtre 1963 Un toc comme le vieux Marc, tout le monde le hait 1963. Satan est là 1963 On a le curieux le plus toc du Palais 1963. Satan est là 1963 Inculpé d'écouler de la toque, il s'est retrouvé dans le trou 1963. Satan est là 1957 à moins que Miller ne foute en l'air ce qui a déjà été construit en toc et recommence en s'en tenant aux spécifications du cahier des charges 1957?. Dix ans de frigo 2013 « Tu me prends pour un nave, je sais bien que tes papiers sont du toc. Prends-les, bonne chance et à ton service ! » Ces faux papiers me servent ensuite à escompter des effets de commerce dans une banque spécialisée du 8e arrondissement pas trop regardante. 2013. Moi Dodo la Saumure 1957 on peut en trouver des moins tocs 1957. Le trou 1957 C'est un toc, dit-il. Mais il sera obligé de prévenir le confectionnaire 1957. Le trou 1884 Après ces dix, on est un toc, un farceur, un fumiste 1884. Le Boul' Mich' 1886 Parmi les habitués, on voyait fréquemment une énorme femme, chaussée de socques, vêtues d'une robe de soies à ramages, jadis couleur bleu ciel, coiffée d'un cabriolet fané, les oreilles garnies de pendants en toc 1886. Paris oublié 1937 C'est toujours le toc, le factice, la camelote ignoble et creuse qui en impose aux foules, le mensonge toujours ! jamais l'authentique 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 En somme nos fantastiques khédives du Front Populaire, récapitulons, ils ont réussi qu'une seule chose, c'est de nous produire la plus sale foire, la plus toc et la plus coûteuse que le peuple aura jamais vue 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 Vite on lui amène les objets… des plateaux entiers… y en avait pour des fortunes… C'était pas du toc chez Corème 1937. Bagatelles pour un massacre 1954 Tout est faux, je vous dis. C'est le règle du toc et de l'ersatz 1954. Le soleil naît derrière le Louvre 1966 un cadre non pas d'or massif, mais de bon gros chêne taillé à la main, pas du toc, bel et bien de l'authentique 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1963 la route a pas été trop toc ? 1963. Les Tontons Flingueurs 1899 une broche qui jetait des feux et paraissait ne pas être en toc 1899. Les Mémoires de M. Goron - Haute et basse pègre 1957 mais avant je vais refaire ton pansement. Ce serait toc si ça s'envenimait 1957. Carnaval à cinq 1899 « C'est un objet de valeur », lui dis-je fort étonnée, car les clients n'ont pas l'habitude de faire des cadeaux semblables. « Non, me répondit-il, c'est du toc, ça vaut trente francs […] » 1899. Les Mémoires de M. Goron – À travers le crime 1925 ces tétons au vent, ces colliers et ces bracelets de verroterie… –Il nous insulte ! […] –Il dit que nous portons du toc ! 1925. Mon curé chez les pauvres 1976 le toc de chez « Burma » voisinant avec le plus orient de chez « Van Cleef » 1976. Un septennat policier - Dessous et secrets de la police républicaine 1833 Je suis bien toc [laid], mais du moins, je le bonique, / Je ne suis pas encore à refoncer le trac. 1833. Lève les chasses (chanson), dans Michel-Morin, Le Giblas du théâtre 1870 C'est rien toc, ma vieille, pour chacun vingt ronds nous avons vu Ida, la femme à la bouteille 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1916 Mon crapouillot a une montre, une montre en argent, pas en toc, et qui marche 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1927 Du café le moins toc d'ici 1927. Souvenirs de la vie de plaisir sous le second Empire 1872 Le cab est toc [le chien est mauvais], il morgane à chaque broquille. 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (6) 1990 et tout en dansant, elle a commencé à tripoter ma boucle de ceinturon en me demandant si c'était du toc ou non. 1990. L'étage des morts 1984 elle comprit qu'elle avait peur. Pas de Charles, elle l'aurait retourné comme une crêpe, il était en toc, bidon 1984. Boulevard des allongés 1821 Il faut être tocq, car la Vergue [ou : Vergne] est comblée de Roussins. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1976 collier torsadé en toc doré, gourmette itou. 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre) 2011 Vos Rayban sont peut-être fausses, vos bijoux sont peut-être en toc, ce costard est peut-être le seul de votre garde-robe, je m'en fous ! 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche) 2012 Elle toussota, une main devant la bouche, l'autre ornée d'une grosse bague en toc. 2012. Des clous dans le coeur 1911 tu sais, il y en a de plus moches que moi, va… On n'est pas déjà si mal que ça, à bien voir… Zyeute-moi comme il faut, trognon, pour te rend'compte… R'luque donc c'te nichonaille !… C'est pas du toc : c'est de la vraie barbaque… 1911. Le journal à Nénesse 1911 Une alboche toute couverte de dorures mais en toc : des bouchons de carafe, de la bride au kil ! 1911. Le journal à Nénesse 1953 Comme je l'ai dit à Suzy, moi je m'en fous de payer le prix, mais tant qu'à faire j'aime pas le toc. 1953. De la boue et des roses 1976 Pourvu qu'il casque cet abruti… Ce serait trop toc… se déplacer pour des clopinettes… 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <36 citation(s)>

Du toque = du faux doit pouvoir être rattaché à série autour de toquer/frapper/tromper (SCHW1889) / De tocar = tromper, en esp. (AYN) / Même orig. que toc (onomatopée) ou à rattacher à tocard, tocasse, tocasson, de toquer «donner des coups» (GR1&2) / Alternance c/g existe en français et en italien pour plusieurs mots : mec/meg, bogue/boc, etc. (Prigniel, Argot d'altèque) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 959