tire-laine

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 2 registre moderne : 2 fréquence : 13

tire-laine & tirelaine ; tireur de laine ; tireur-de-laine n.m.

Voleur [de/dans manteau?], voleur arrachant les manteaux, voleur avec adresse, voleur, voleur de petite envergure

Synonyme : voleur Usage : typo voleur

1895 Charmante association de souteneurs et de tire-laines, dont la compagnie, pour curieuse qu'elle fût à observer, ne répondait pas précisément à l'objet de mon enquête. Sur le champ, je me privai de la société de ce joli monde et oncques ne revit chez moi escarpes ni marmites. 1895. En plein faubourg 1862 les fourlineurs, plus connus sous la qualification de voleurs à la tire : ce sont les successeurs des anciens tirelaines 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1899 au moyen âge, la cour des Miracles possédait des truands, habiles tireurs de laine, et protecteurs dévoués des ribaudes 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - L'Amour criminel 1648 Trois grands Tireurs-de-laine / Sont au guet à cette heure 1648. L'intrigue des filous 1977 Ce n'est pas un voleur de voiture, un tire-laine. C'est un vrai, un meneur. 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 901