à la petite semaine

registre moderne : 3 fréquence : 17

à la petite semaine

locution

À court terme ; doucement, sans passion, sans envergure ; terme de mépris

2011 la victime était un truand à la petite semaine qui visiblement cumulait les problèmes et les ennemis. 2011. Je tue les enfants français dans les jardins 1957 La gratte et les pots de vins en veux-tu en voilà à Cédar Rapids à cette époque c'est les oignons à personne et il y a plus de caïds à la petite semaine sur les bancs du conseil municipal que de mouches sur paquet de tripaille. 1957?. Dix ans de frigo 1925 Son premier soin fut d'organiser avec quelques amis de vingt ans une opération de nettoyage par le vide, dont un infâme juif de Douéra, prêteur à la petite semaine, fut la peu attendrissante victime 1925. La bonne vie 1828 c'est la chambre d'un prêteur d'argent à la petite semaine, que l'on a projeté de dévaliser 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1950 On s'asphyxie lentement, à la petite semaine 1950. Ainsi soit-il 1950 les révoltés à la petite semaine 1950. Ainsi soit-il 1950 un Congolais qui finissait son doctorat en droit et trafiquait de la drogue à la petite semaine 1950. Ainsi soit-il 1952 je tenais à voir un peu la gueule de cet assassin à la petite semaine 1952. Rencontre dans la nuit 1950 Il faut que prenne fin cette bataille de tous les instants, cette mobilisation perpétuelle, cette guerre des nerfs à la petite semaine. 1950. Monsieur Paul 1974 Je ressens que mon petit système de vie, au jour le jour, à la petite semaine, se déglingue, comme notre pavillon 1974. Le roman d'un turfiste <10 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 482