fils de famille

registre ancien : 2 fréquence : 13

fils de famille & fille de famille (fém.) ; fils de bonne famille

Jeune bourgeois, personne aisée, qqun de socialement bien intégré

Synonyme : bourgeois

1912 Ils y font des coupes sombres dans les portefeuilles des fils de famille naïfs qu'on y attire, le plus souvent, à l'aide de rabatteuses que les grecs appellent leurs amazones, prêtes à offrir aux vaincus du jeu les consolations de l'amour facile. 1912. Les plaies sociales. La Pègre 1867 Je me rappelle également d'un ex-capitaine de la garde royale, M. de X., qui ne rougissait pas de pousser sa femme au libertinage pour faire chanter des fils de famille. 1867. Les Malfaiteurs 1914 –T'es paré ? demanda M. Bisto. –Barrons ! dit M. Choppet. Ils sortirent à deux minutes d'intervalle, transformés en fils de famille dont la sobre élégance attestait un atavisme de bourgeoisie parvenue. 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias 1925 Ce salaud-là s'était dévissé et venait de se marier – légitimement, t'entends ! – avec une fille de famille, nièce d'un conseiller municipal 1925. La bonne vie 1961 Encore faudrait-il que l'assassin soit un fils de famille. Or vous tombez chaque fois sur des fauchés 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb 1861 la conscription donne tous les ans à l'armée assez de sujets pour la dispenser de recourir aux fils de famille. 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval 1861 Outre ses fourriers, le marchef s'adjoint généralement un surnuméraire, – un scribe. C'est quelques fils de famille, engagé volontaire, hussard intelligent mais paresseux 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 625