bouffer le cul

registre moderne : 7 fréquence : 8

bouffer le cul & bouffer du cul ; se bouffer le cul ; se laisser bouffer le cul composition

Pratiquer un cunnilingus ; pratiquer un anulinctus, lécher l'anus ; se faire lécher l'anus

Synonyme : cunnilingus, anulinctus Famille : bouf- (manger, nourriture) Usage : érotique, sexualité

23167.jpg: 800x616, 141k (31 juillet 2012 à 01h02) 23167_diable.jpg: 576x504, 118k (19 janvier 2016 à 01h47)

1999 Sa queue est dressée presqu'à la verticale. Cette salope le fait bander comme un bonobo. –Bouffe-moi le cul, salaud ! / Il ne se fait pas prier et plonge sur l'anus qu'elle dilate en poussant et qui s'ouvre. Il y enfonce sa langue 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic) 2001 –Il y en a qui me chieront dessus aussi ? –Oui, et tu leur boufferas le cul après. 2001. La vie sexuelle de Catherine M. 2006 Je la retourne en levrette pour lui bouffer le cul.Cratère nickel mais large. Il en a déjà bavé. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 1990 je savais, par ses récits, que le Poète se farcissait le premier venu, se laissait bouffer le cul par de vieux types dégueulasses qui le ramassaient sur la route quand il faisait du stop entre Marseille et Avignon. 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie 1978 Il y a des moeurs homosexuelles qu'ils ne comprennent pas. Ce qu'ils veulent, c'est baiser. Et si tu veux, par exemple, lui sucer les couilles ou lui bouffer le cul, il accepte pas. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1978 En plus, il était très vicieux. […] –Très très vicieux, qu'est-ce que ça veut dire ? –C'est-à-dire que moi, à cet âge, bouffer le cul, et tout ça, c'était des choses qui m'effrayaient. […] Des gens vicieux, c'est quand on se lèche de partout 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1950 Un instrument que tu portes dans ta bouche… –À quoi sert-il ? –À bien des choses… –Mais encore… –À bouffer du cul, ma chère… –Depuis quand bouffe-t-on avec la langue ? –Depuis que les femmes se sucent… 1950?. La Nonne 1950 les filles… Je ne m'aperçus qu'alors comme elles étaient vicieuses. Des vraies salopes, des gargouilles, des sacs à bites… Toujours à se lécher au dortoir, à se bouffer le cul, à se regarder pisser… 1950?. La Nonne <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 388