pousse-au-crime

date : 1916 registre moderne : 4 fréquence : 9

pousse-au-crime

& pousse au crime

n.m.

Vin rouge de moindre qualité, vin rouge grossier fortement alcoolisé ; eau-de-vie, mauvais alcool

Synonyme : vin rouge, alcool, eau-de-vie

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1955 Nous allâmes nous installer au bar. Le consommateur de pousse-au-crime [c'était du vin rouge d'appellation incontrôlable] avait disparu 1955. Les rats de Montsouris 1952 Mes deux gars ont sorti un marc de derrière les fagots, du vrai pousse-au-crime 1952. Mon taxi et moi 1964 le pernicard qui lui rappelle l'absinthe d'avant 14, tueuse d'hommes et pousse-au-crime, les débits miteux, les enfers de Montmartre 1964. Les rues de Levallois <3 citation(s)>

POUSSE-AU-CRIME, subst. masc.


POUSSE-AU-CRIME, subst. masc.

Arg., pop. ,,Vin rouge grossier à fort degré alcoolique`` (CELLARD-REY 1980). Synon. aramon, gros rouge, rouquin. Nous fîmes alors appel au tutu, au pousse-au-crime, au vin rouge si vous aimez mieux, pour nous donner des forces (FOMBEURE, Les Godillots sont lourds, 1948, p.79, ds CELLARD-REY 1980).

Prononc. et Orth.: []. Plur. inv. (Lar. Lang. fr.). Étymol. et Hist. 1916 (ds ESN.). Comp. de pousse (du verbe pousser*), au*, et crime*.

De pousser («inciter») au crime (GR) / Comp. de pousse (du verbe pousser), au, et crime (TLFi) / Spécialement parisien (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 750