rouquin

registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 21

rouquin

& coup de rouquin ; super-rouquin ; gros rouquin

n.m.

Vin rouge, vin rouge ordinaire, gros rouge, vin de table

Synonyme : vin rouge

Famille : rouquin (roux, rouge)

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1960 Compris même le quart d'heure de la brisure, fromage de tête et rouquin, qui sont un des plaisirs des gros boulots 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1960 Louis, saisissant le kil, propose d'un braquage circulaire du goulot la rincette finale de rouquin 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1943 asseyez-vous et tapez-vous ce coup de rouquin 1943. 120, rue de la Gare, dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris 1946 Le rouquin revint avec une bouteille d'idem 1946. Le cinquième procédé 1954 Du gros-qui-tache à tout venant, du super-rouquin ou réputé tel, du blanc, du rosé 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1954 un maigre repas dans une friterie-vitrerie, c'est-à-dire d'une friture de Saône accompagnée d'une chopine de rouquin 1954. L'Aristo chez les tricheurs 1947 je les entraîne souper place de la Sorbonne, où nous avons un reste de sanglier ardennais et suffisamment de « gros rouquin ». 1947. Mon journal dans la drôle de paix 1953 Il râle comme un perdu en s'en allant dans un bistrot où il bouffe deux casse-croûte qu'il fait glisser avec trois coups de rouquin. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? <8 citation(s)>

Parisiens de la 23e SMA ; métaphore de couleur (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 122