tisane

date : 1830 registre ancien : 8 registre moderne : 7 fréquence : 12

tisane

& coup de tisane ; coup-de-tisane ; filer une tisane ; coller une tisane ; prendre une tisane ; prendre sa tisane

n.f.

Coups, correction physique, râclée ; désagrément ; battre, frapper ; recevoir des coups

Synonyme : coup/s, gifle, correction

1845 'Tu iras à l'hôpital demain, répliqua le gardien ; travaille, et ferme ; tiens, voilà un coup de tisane.' En disant ce mot, le garde-chiourme lui applique sur l'échine un vigoureux coup de baguette. 1845. Les bagnes ; histoires, types, moeurs, mystères 1956 Si tu es compréhensif, tu peux sortir d'ici peinard, comme si on ne s'était jamais rencontrés. J'oublierai même qu'avec un de tes copains vous m'avez collé une tisane. Un passage à tabac de plus ou de moins... 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1830 les symptômes de la fièvre se manifestaient. 'Tu iras à l'hôpital demain, répliqua le gardien ; jusque-là, travaille, et ferme ; tiens, v'là un coup d'tisane.' En disant ce mot, le garde-chiourme lui applique sur l'échine un vigoureux coup de baguette 1830. Les bagnes. Rochefort <3 citation(s)>

P.-ê. de tiser «administrer des coups», 1907, CHAU → Attiser, du rad. de tison, tisonnier (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 737