plateau

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1895 registre ancien : 6 fréquence : 2

plateau n.m.

La scène proprement dite du théâtre (plancher qui va du niveau du rideau d'avant-scène au fond du théâtre)

Usage : théâtre, comédie, chant, spectacle

1914 Il se plaisait à des comparaisons, lorsque, pour la plus haute noblesse du théâtre français, un bataillon de femmes court vêtues envahissait le « plateau ». Il était moins réjoui d'en voir les jambes actives, que de songer aux fins amateurs des baignoires d'avant-scène, qui eussent payé cher sa place incommode. 1914. Le souffleur, dans Racaille et parias <1 citation(s)>

1. THÉÂTRE. Plancher surélevé sur lequel jouent les acteurs et reposent les décors. Synon. scène, planches.Les plus bavards [des artistes de music-hall] ressassent des blagues de plateau et d'atelier (Colette, Vagab., 1910, p.46). Copeau se démène comme un démon. Extraordinairement agile, il bondit sans arrêt de la salle sur le plateau et du plateau dans la salle (...). Il règle la mise en place des acteurs au dernier acte de la pièce (Martin du G., Souv. autobiogr., 1955, p.lxvi). Il a fallu attendre la réforme de Lauraguais (30 avril 1759) pour chasser du plateau les petits-maîtres bavards (Hist. spect., 1965, p.10).V. accessoiriste ex. 2. − P. anal., CIN., TÉLÉV. Partie d'un studio où est planté le décor et où évoluent les acteurs, où se déroule une émission. L'auteur [du film] ne quitte pas le plateau. Il échange ses ondes avec le metteur en scène et les artistes (Cocteau, Foyer artistes, 1947, p.194). Un studio comprend un certain nombre de halls ou plateaux de dimensions variées; plusieurs équipes de réalisation peuvent ainsi travailler en même temps (Giraud1956). Avec ses annexes, un centre de production de télévision à trois plateaux ne coûte pas loin de 2 milliards de francs (1956) (Matras, Radiodiff. et télév., 1958, p.93). 2. P. méton. a) Ensemble des acteurs participant à un spectacle, à un programme de télévision. Un plateau exceptionnel. (Ds Média 1971). b) Ensemble du matériel, du personnel nécessaire à la réalisation d'un spectacle. Frais de plateau. a) 1895 «au théâtre, plancher de la scène, la scène elle-même» (d'apr. Esn. 1966); (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 813