extra

fréquence : 12

extra & s'offrir un extra ; faire un extra n.m.

Quelque chose en plus et de rare, plaisir en plus, en supplément, achat supplémentaire

Synonyme : plus (en), supplément

1976 La sodomisation, j'aime assez que ça intervienne comme extra, les jours de fête ! Je n'aurais pas envie de sodomiser tous les jours. C'est un acte irrégulier qui, d'une certaine façon, doit le rester. 1976. Dire nos sexualités 1862 Nous sommes quelques bons garçons qui, le jour de la paye, nous réunissons pour déjeuner […] je crois qu'on peut bien se permettre un petit extra une fois par mois 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1925 à cinquante-sept ans sonnés, je remplis encore mon devoir conjugal deux fois la semaine, mâme Cornbif pourrait vous le dire – mais quant aux extras… ni-ni, finis ! 1925. La bonne vie 1887 Ce métier rapportait de quoi vivre et de quoi s'offrir de temps en temps comme extra, un sou de roupie de singe (eau-de-vie) 1887. Paris qui s'efface 1892 Elle n'aurait plus de ressources, pour subvenir aux besoins ordinaires de la maison et aux extras de la maladie 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1861 elle permet de faire assez souvent, en compagnie d'un ou deux camarades, un léger extra salutaire à la santé du troupier… 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire 1977 Bien sûr, en prison on est logé, blanchi, nourri mais le paquet de cigarettes s'achète, la brosse à dents, le papier à lettres aussi. Et puis, dans de telles conditions de vie, les extra [sic], peu nombreux, proposés par la cantine deviennent essentiels : un paquet de beurre, des gâteaux secs, une bouteille de sirop de fruit ! 1977. Les jeunes en prison. On nous enfonce <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 534