s'en donner

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 15

s'en donner locution

Ne pas se priver, s'amuser, se donner du plaisir (général ou érotique) ; bien profiter, bien manger

Synonyme : fête, faire la fête, se débaucher, rire, s'amuser

1823 puisque ce jour est la dernier que je passe en entier dans ma prison, je veux tâcher qu'il ne me paraisse pas long, il faut absolument que je m'en donne. 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1862 Dieu sait si mes deux grognards s'en donnaient ! Le roi, les princes, la charte, la chambre, tout y passait 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1785 Aussitôt la ceinture tomba à terre. Nous nous en sommes donné pendant plus de deux heures 1785. Correspondance d'Eulalie, ou Tableau du libertinage de Paris 1937 Toutvabienovich s'en donnait... toujours cordial... bien pétulant... haut de verbe... à son affaire gaillardement 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 Copier, plagier, comme ils s'en donnent !... Toutes nos bibliothèques grincent, gémissent, d'être tant pillées à tort, à travers 1937. Bagatelles pour un massacre 1832 nous, vois-tu, ce n'est pas comme les autres chrétiens : quand nous sommes à terre par hasard, et que nous avons des piastres, il faut nous en donner par-dessus les plats bords, pour récompenser le temps perdu 1832. Le négrier - Aventures de mer 1760 (vers) la demoiselle Glazière, qui, tout le temps qu'a duré cette brouille, s'en est bien donné chez Brissault [14/06/1765] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) 1883 –Eh bien, jeune homme, vous vous en donnez ? […] –Oui, mon commandant, répondit-il, je m'amuse beaucoup ! 1883. Culottes rouges 1921 Elle se confina dans son rôle passif, et Fox s'en donna comme Médor. Il fourragea le vagin féminin avec énergie, y sema son jus, amenant la cyprine de la femelle 1921. La femme aux chiens 1725 Ils viennent. On s'atable, on s'en donne 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme 1911 Ce que j'ai gambillé, ce soir-là !… J'en avais les arpions au jus… « Tu t'en donnes de trop, mon chéri », que me disait l'ancienne. 1911. Le journal à Nénesse <11 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 557