être marronné

fréquence : 3

être marronné

& être maronné

Être pris, être suspecté ; manqué, raté (échec)

1829 Si tout le cordon se cavale, toute la cogne sera sur le trimard et nous serons marronnés 1829. Mémoires d'un forban philosophe 1844 Il y a eu du renaud à l'affaire de la chique, elle est marronnée, le dabe est raboulé 1844. Les vrais mystères de Paris 1844 Cavalez-vous, dit Salvador à ses deux complices, l'affaire est marronnée. Je vous rejoins dans quelques minutes 1844. Les vrais mystères de Paris 1821 J'ai entendu rigoler le Messière, sans quoi j'étois marroné. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 567