penaillon

fréquence : 6

penaillon

& pénaillon ; pénaillon à l'huile

?terme de mépris? (vieux bonhomme?) ; moine mendiant ; moine (en haillons) ; minime (profès) ; terme de mépris désignant un moine

Synonyme : prêtre, curé, moine, aumônier, séminariste

1829 Je faisais des efforts pour m'échapper et j'aurais sans doute réussi si le penaillon par ses cris n'eût attiré les voisins 1829. Mémoires d'un forban philosophe
1747 Craignant que le penaillon ne se dérobât à ma vengeance, j'entrai promptement dans la chambre où ils étaient au lit ensemble 1747. Les Lauriers ecclésiastiques, ou Campagnes de l'abbé T***, dans Anthologie érotique - XVIIIe siècle
1748 Avec quel art ce pénaillon conduit sa pénitente à ses fins impudiques ! 1748. Thérèse philosophe, ou Mémoires pour servir à l'histoire du Père Dirrag et de Mademoiselle Eradice

<3 citation(s)>

Penaillon : haillon ; par ext. moine mendiant (dans Voltaire, éloge de l'hypocrisie) (Lever) / Penailon : terme désignant des haillons, puis familièrement et par dérision un moine (ThérèsePh) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).