gy

date : 1562 registre ancien : 9 registre moderne : 8 fréquence : 79

gy & gi ; gis ; ji ; jy ; j'y ; g'y ; dire gy ; jy, mon ange ; jymon ange ; gi, mon ange ; gy ?

Oui, d'accord, soit, volontiers, entendu, allez ! ; dire oui, accepter ; oui, mon ami ; (ça va !) ; (soif) ALL : sicher !, ja, einverstanden / IT : si

Synonyme : oui, bien sûr, évidemment, réponse affirmative, accord, être d'accord, accepter Morphologie : f/t

1955 Comme le Milou insistait, j'ai fini par dire gy ! Et rencart pour le lendemain soir. 1955. Mollo sur la joncaille 1914 Si je veux me dégourdir les quilles, je peux me passer de la permission du pape ! –Jy !… Je mets les pouces… Es-tu content ? 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias 1914 « Jy ! y a du bon, c'te fois, Crevette !… Allume ! Rien qu'ça d'linge chez les bistrots ! » 1914. Passagers de choix, dans Racaille et parias 1927 Gy ! Le tour est joué 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1904 tu me comprends, Isidore ? –Ji, faisait le brave homme 1904. La Maison Philibert 1952 je ne recule pas d'un pouce. Et j'essaie de faire vibrer la corde illusoire de la « régularité ». –C'est pas régulier. Tu m'aurais dit : Mon pote, on est raides. Mais on a une petite virée à faire. On te payera demain, ça colle ? Gy ! que j'aurais dit 1952. Mon taxi et moi 1931 demain soir, quand ils rentreront, on les fusillera ! proposa-t-il à Paulo. –Gi, ça va ! répondit flegmatiquement le danseur. 1931. Coeurs féroces... Amours farouches - Roman du milieu (chez les gangster de France) 1888 Mais brusquement il comprit. Alors il s'enthousiasma : –Gy ! ça y est ! Ah ! tonnerre de Dieu, voilà une idée, mon pays ! 1888. Le train de 8 h. 47 1911 Chaque fois qu'il radine auprès de mézigue, il m'envoie le même boniment : « Eh bien ! ça boulotte aujourd'hui, ma vieille branche ?… » – « Ji, mon ange ! » 1911. Le journal à Nénesse 1924 c'est une bijouterie à mettre en l'air, si tu t'en ressens ! Et pis d'autres encore, ici, en banlieue. On travaillerait à deux et on irait au fade ensemble pour le partage. –Gy ! eh ben, ça colle, mon pote, serre-la moi ! 1924. Les dessous de Montmartre <10 citation(s)>

GY, interj. Arg. et pop. Oui, d'accord. On y va? dit le Capitaine. Gy! approuva son compagnon (CARCO, Équipe, 1919, p. 39). REM. Gy-go ou ji-go, var. Vous filez le train? Ji-go! s'écria l'auditoire pour témoigner de son attention (M. AYMÉ, Contes du Milieu ds Le Pt Simonin ill. par l'ex., Paris, Gallimard, 1968, p. 141). Prononc. et Orth. : []. Var. gi, jy, ji (ROB. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr.). Étymol. et Hist. 1562 gis (RASSE DES NOEUDS d'apr. ESN.); 1628 gy (O. CHÉREAU, Le Jargon ou Lang. de l'arg. réformé, p. 13). Orig. inc.; peut-être abrév. d'une formule telle que j'y vais, formation assez analogue à celle de oui* de l'a. fr. o-il (DAUZAT, Les Argots, p. 129).

Abréviation de girolle (VIR) / Orig. incert., p.-ê. abrév. (j'y... vais?) (GR) / Orig. inc.; peut-être abrév. d'une formule telle que j'y vais, formation assez analogue à celle de oui de l'a. fr. o-il (DAUZ, Les Argots) (TLFi) / 1562 gis (GR) / 1562 gis (Rasse des Noeuds d'apr. ESN) ; 1628 gy (Chéreau, Le Jargon) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 191