traîner son boulet

registre moderne : 5 fréquence : 4

traîner son boulet

& traîner un boulet

locution

Subir durablement un problème handicapant ; traîner après soi qqun ou qqchose qui vous est à charge et lourd à supporter ; avoir dans sa vie qqchose qui pèse et qui entrave la sensation de liberté ; vivre misérablement

1958 au bout d'un mois, on devait des mille et des cents. […] pendant deux ans on a traîné ce boulet, à se priver de tout pour rembourser sou par sou. 1958. Chandeleur l'artiste 1999 Michel [son frère] avec lequel je n'ai plus de contact depuis plusieurs années. J'ai peur pour lui. J'étais fâché avec Michel, mais je souffrais et je traînais derrière moi ce boulet. 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic) <2 citation(s)>

Allusion au boulet attaché à une chaîne que les forçats étaient obligés de traîner (Depras) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 233