bonnet d'évêque

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 3

bonnet d'évêque n.m.

Croupion d'une volaille, (serviette pliée affectant la forme d'un bonnet d'évêque)

1892 Mais le gros sel bourgeois du banquier mécréant […] redoubla quand on servit la volaille, une dinde truffée ministériellement qu'il appela infailliblement un jésuite, offrant à M. l'abbé la croupion qu'il appela impitoyablement un bonnet d'évêque 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique <1 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 597