tape-à-l'oeil

date : 1904 registre moderne : 4 fréquence : 8

tape-à-l'oeil

locution

Aguichant, racoleur, criard, prétentieux, ce qui est fait pour les apparences, socialement prétentieux ; dont les apparences sont impressionnantes, paraissent riches ; ce qui attire le regard

Synonyme : prétentieux, faire le prétentieux, fier

1954 Sur les colonnes Morris […] des affiches « tape-à-l'oeil » 1954. Toute ma vie 1955 lui ne buvait pas, sinon de l'eau minérale. Ça me parut être une attitude, du chiqué, du tape-à-l'oeil 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1986 Nous désirons quelque chose de très cossu et même un peu tape-à-l'oeil, mon futur, qui vient de changer de commerce dans le quartier, en a besoin pour ses affaires. 1986. Rue Saint-Denis. Rites, personnages et secrets du quartier le plus chaud de Paris 1953 Si seulement j'avais Blondy, je ferais pas attention à tout ce battage, ce tape-à-l'oeil. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1953 C'était dans un immeuble un peu tape-à-l'oeil de l'avenue Hoche, l'un de ceux qui abritent souvent les aventuriers ou les fortunes fraîches. 1953. Prosper en croque 1976 Superbe entrée ! Pas impressionné Mendoza ! Les rupins, il le connaissait. Que de tape-à-l'oeil ! Combien de fois n'était-il pas tombé sur des lots de diamants montés sur platine ?… Le fourgue le ramenait de suite à la réalité : imitation ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <6 citation(s)>

De tape-, à, et oeil (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 273