blanc comme neige

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 19

blanc comme neige

& être blanc comme neige

locution

Être innocent, innocenté (non coupable) ; qui n'a aucune expérience, qui ne sait rien, chaste (candide)

Synonyme : innocent, être innocent, casier judiciaire vierge

Morphologie : comparaison

1828 je fus élargi et renvoyé blanc comme neige 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1741 je sortais blanche comme neige d'une aventure où, sans me faire injure, on pouvait mettre le tort de mon côté 1741. Histoire de Dom Bougre, portier des Chârtreux, écrite par lui même
1938 Pour le nôtre, de film, la Sylvestre avoue être blanche comme neige et n'y rien connaître. C'est franc ! 1938. Moi, un nain
1859 J'ose me placer dans la catégorie des honnêtes gens, jusqu'à preuve du contraire ; ayant cela de commun avec les plus grands criminels, de me croire blanc comme neige 1859. Voyage autour de ma prison
1880 Au bagne, tous les forçats se disent innocents. […] Il n'est pas un galérien qui ne soit blanc comme neige. 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique
2007 Or, dans cette affaire, il se sait blanc comme neige. 2007. La défaite en chantant (Conversations avec Dominique de Montvalon)
1911 Ça m'aurait fait tant plaisir d'avoir un petit bagout girofle, quelque chose de soigné, de la parlotte de gosse blanc comme neige 1911. Le journal à Nénesse

<7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 934