rotin

date : 1835 registre moderne : 7 fréquence : 37

rotin

& pas un rotin ; sans un rotin ; ne pas avoir un rotin ; n'avoir plus un rotin

n.m.

Sou, sol, sou marqué, pièce de cinq centimes, plus petite unité d'argent ; argent ; pas un sou, désargenté ALL : Sou / ANG : a cent

Synonyme : sou, centime, liard, argent (sans), pauvre

Usage : argent, monnaies

1927 vous serait-il agréable de prendre dans votre troupe trois loustics qui ne vous demandent pas un rotin 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1934 t'as pas un rotin 1934. J'suis dans l'Bottin 1955 Tu peux pas espérer toucher un radis sur une affaire qui t'échappe totalement. Pas l'espoir d'un rotin de ce côté, fils 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1905 sans qu'ça coûte un rotin 1905. L'automobile du pauvre 1950 depuis six mois il n'allongeait plus un rotin 1950. Ainsi soit-il 1899 Avant qu'on te barbotte, tu t'enverrais dans la creuse la mordante carrée dans le rotin truqué 1899. Bistrouille et Jean Hiroux. Contes du Petit Pioupiou 1910 Je donne en dot 500,000 balles à la fille, ajoutait Ribouldingue avec la folle prodigalité de ceux qui n'ont pas un rotin 1910. À la conquête du Pôle Nord, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <7 citation(s)>

ROTIN2, subst. masc.


ROTIN2, subst. masc. Pop. [Le plus souvent empl. dans des phrases nég.] Sou. Et les quelques rotins que lui verse aujourd'hui Le Pèlerin pour ses prônes, il trouve encore moyen d'en laisser les trois quarts aux pauvres (GIDE, Caves, 1914, p. 772). Il disait à sa soeur: Ça n'a pas un rotin, et ça a du papier gravé! Une couronne de comte! (MONTHERL., Célibataires, 1934, p. 863). Prononc.: []. Étymol. et Hist. 1835 ([RASPAIL], Réf. pénit., p. 2). Orig. obsc. On l'a déjà rapproché de rondin*, dimin. de rond* « sou » (LARCH., CELLARD-REY 1980) mais on remarquera aussi qu'il s'inscrit dans une série de mots du champ sém. de l'argent, désignant des plantes utilisées en vann. (jonc*, osier*). STAT. Rotin1 et 2. Fréq. abs. littér.: 45. BBG. CHAUTARD Vie étrange Argot. 1931, p. 344.

Orig. incert., p.-ê. de rot «(morceau) rompu», du lat. ruptus (GR) / Orig. obsc. On l'a déjà rapproché de rondin, dimin. de rond « sou » (LARCH., CELLARD-REY 1980) mais on remarquera aussi qu'il s'inscrit dans une série de mots du champ sém. de l'argent, désignant des plantes utilisées en vann. (jonc, osier) (TLFi) / Mot négatif : ne s'emploie pas dans l'expression : ne pas avoir un - (BAU1920) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 336