gouaille

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 2 fréquence : 15

gouaille n.f.

Ton léger, moqueur, ironique ; raillerie, ironie ; voyou, moqueur

Synonyme : raillerie, moquerie, blague

1925 jetant sur la façade mal blanchie un regard de gouaille, il affirmait avec un bas ricanement : - Salut bien. Je me barre, grand'mère, et je retiens le numéro, des fois que j'aurais à vous causer 1925. L'Equipe 1937 L'esclave, observez-le, redouble en ces parterres, de sarcasmes, de gouaille et de saucissonage... Ce n'est point sérieux ! 1937. Bagatelles pour un massacre 1916 Le sergent Foch, Alsacien et chasseur à pied, a la gouaille terrible. Il marmottait déjà une plaisanterie. Je l'ai retenu de la lancer. 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 1968 Le Central retrouvait son crédit, sa gouaille, ses philosophes et ses poètes. 1968. Histoires de... boxe <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 602