à dos

registre moderne : 4 fréquence : 17

à dos

& se mettre qqun à dos ; se mettre tout le monde à dos ; se mettre à dos ; avoir à dos

locution

Contre soi, contre soi ; se faire des ennemis, des adversaires, des opposants, perdre le soutien de qqun ; tourner qqun contre soi

Synonyme : charge (à), contre soi

2011 Mes rapports avec lui étaient déjà tendus, mais je crois que je viens de me le mettre à dos jusqu'à la fin de l'année. 2011. Je tue les enfants français dans les jardins 1850 Voulant se faire le défenseur de ceux qu'il croyait ses camarades, il se mit ses chefs à dos et retomba encore dans une position malheureuse 1850. La légende noire du bagne 1937 Celui qui se montre assez fol pour se mettre à dos les banques juives, peut dire adieu pour toujours au Pouvoir, à tous les Pouvoirs ! 1937. Bagatelles pour un massacre 1757 Je suis assez embarrassé comment je me comporterai dans cette affaire, pour n'avoir pas à dos l'aumônier, qui ne souffrira pas impunément que je favorise un huguenot 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil 2006 Roger Marion se met de nombreux commissaires à dos en contestant les annotations de quatre d'entre eux. 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police 2004 Le ministre de l'Intérieur qui se met à dos les syndicats de policiers, il est… foutu. 2004. Entretien réalisé par R. Zauberman le 9 juillet 2004, dans Les récits de vie de policiers 2007 Elle s'est mis à dos Pierre Mauroy, désormais déçu du royalisme, mais aussi Jean-Marc Ayrault, dont le ralliement n'avait pas peu compté. 2007. La défaite en chantant (Conversations avec Dominique de Montvalon) <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 885