coup

registre moderne : 5 fréquence : 97

coup

& boire un coup ; boire des coups (pl.) ; boire un petit coup ; boire le coup ; payer un coup ; payer le coup ; s'envoyer un coup ; coup à boire ; avoir bu un coup

locution

Boire un verre, offrir à boire ; boire de l'alcool ; quantité de liquide absorbée en une fois ; avoir bu de l'alcool, être ivre

Synonyme : boire, offrir à boire

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1955 À force de boire le coup avec l'un, avec l'autre, je finissais par avoir la fiole comme un boudin. 1955. Mollo sur la joncaille 1977 Puis alors, quand j'avais bu un coup, j'étais méchant. 1977. Une vie de cheval 1977 Maguy faisait la croûte. Pour ça, elle était courageuse. Elle se démerdait. Elle buvait le coup, mais pas fainéante pour la croûte. 1977. Une vie de cheval 1979 On va faire l'amour, boire des coups 1979. Le désert de l'Iguane 1925 Tu bois le coup ? […] Figure accepta 1925. L'Equipe 1952 Ce n'étaient pas de mauvais fieux, les petits gars de la rue du Gaz. Ils m'ont payé le coup en arrivant. J'ai remis ça 1952. Mon taxi et moi 1624 Après avoir donc bu trois coups de chaque main 1624. Les ramonneurs 1660 Ha ! vertubleu, quel cidre ! encore un petit coup 1660. Les Ramonneurs (tirée des Ramonneurs en prose), dans (anon.), Les ramonneurs 1963 Vous n'avez pas idée, si vous ne buvez pas un coup de temps en temps vous-même, ce que ça peut coûter maintenant pour se noircir toute une famille ensemble. 1963. Les perles de Vénus 1955 Rends l'argent à ces messieurs. Ils en ont besoin pour me payer le coup 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 1916 Il y avait même des écriteaux en vers, comme celui-ci : On ne pleure jamais chez nous ; / On y boit souvent un bon coup. / La guerre n'est pas toujours moche, / Et l'on battra tous ces sales Boches. 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) 2004 Dans les bistrots de la rue des Saussaies, les flics et les journalistes, ils boivent le coup ensemble. 2004. Entretien réalisé par Ch. Diaz le 29 novembre 2004, dans Les récits de vie de policiers 2001 Alors, Aussarresses, toujours prêt à payer un coup ! 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957 1826 et pas fier, il boit un coup, deux coups, trois coups ; il est Français, le brigadier 1826. Salle de police. Tableau militaire, en un acte, mêlé de vaudevilles, à l'occasion de la Saint-Charles, représenté pour la première fois, à Paris, sur le théâtre de la Gaité, le 4 novembre 1826 2012 Il y avait souvent du monde chez lui et « un coup à boire » à la clé. 2012. Des clous dans le coeur 2007 Je trouve une opportunité d'enterrer la hache de guerre et par là même d'étancher ma soif : –Je te paie un coup, Djamel ? 2007. La gigue des cailleras 1924 Dis donc Ernest, t'as pas vu mon homme ? J'le cherche partout pour lui payer le coup. 1924. Les dessous de Montmartre <17 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 657