correcteur

registre ancien : 4 fréquence : 8

correcteur

n.m.

Bourreau, type d'aide du bourreau, au bagne, celui qui administre les punitions aux détenus ; geôlier ; (mouchard)

Synonyme : bourreau, aide du bourreau

Usage : forçat, bagne

1900 –Au bagne, j'étais correcteur… –Correcteur de quoi ? –Correcteur des forçats, pardine ! C'est moi qui leur donnais la schlague… Je suis parti de là-bas avec une masse de quatre cents francs, plus une gratification de cent francs accordée par le gouverneur… 1900. Mémoires de Rossignol
1836 Le correcteur ou bourreau. 1836. Bagnes, prisons et criminels (III)
1880 Je lui parlai du geôlier, des vivres et de la couverture. –D'abord, observa-t-il, le geôlier se nomme ici correcteur, parce qu'il est chargé de donner des coups de fouet 1880. Souvenirs de prison et de bagne
1880 Ainsi ficelé, le malheureux ne peut plus faire un mouvement. Deux correcteur continuent de le tenir, l'un par les pieds, l'autre par la tête. 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique
1880 Ces correcteurs sont nommés par l'admistration et choisis parmi les forçats. 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique
1880 Nous apprîmes ce jour-là que nos gardiens étaient des correcteurs, c'est-à-dire des forçats de droit commun chargés par la chiourme de frapper à coups de martinet ceux qui manqueraient au règlement. 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).