grivier

registre ancien : 9 fréquence : 29

grivier

& gribier ; grivière ; grivée ; grébier ; grevier

n.m.

Soldat, soldat de la ligne, soldat d'infanterie, soldat municipal ALL : Soldat / IT : soldati

Synonyme : soldat, fantassin

Famille : griv- grif- (soldat, garde)

Usage : militaire, guerre

1829 car, voilà moi, j'aurais toujours été grivier, au lieu qu'à présent j'ai de l'espoir 1829. Mémoires d'un forban philosophe xxx Raille, griviers et cognes, / Nous ont, pour la cigogne, / En partie tous paumés xxx. Chanson morale (Chansons dans la langue bigorne), dans François-Vincent Raspail ou le bon usage de la prison 1840 on nous emballe (conduit) chez le quart d'oeil (le commissaire) qui, sans miséricorde, nous emballe à son tour au milieu des griviers (soldats) pour la Préfectange (la Préfecture) 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie 1821 Les Griviers l'ont ébobis à grands coups de leurs chandelles. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 Nous étions frusquinés en griviers pour Suivre le trimard. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 C'est un grivier, qui de sa chandelle à bout sur le nez, me fit tomber. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 669