acque

fréquence : 2

acque

& arque

dé à jouer

xxxx Dez a jouer ils les appellent les acques xxxx. Extraits du procès des coquillars, dans Etudes sur l'argot français <1 citation(s)>

Lecture non douteuse, ok avec Garnier (mais Bijvanck propose arques avec même phénomène que passage à Maquet de Marquet ; le mot arques à plusieurs reprises dans VIL et Stockholm) ; il est difficile de séparer arques du mot Arquin (vie de sainct Chr.) qui revient sous la forme de saint-arquin dans VIL : c'est sans doute la personnification du jeu de dés (comme saint-marry ou saint-joyeux est celle du jeu de marelles) : Saint-Archquin est mauvaise orthographe de saint-arquin. Pour le mot arque on peut croire qu'il s'appuie sur le sens d'arche (coffre) : forme cubique du dé et que pour le charger il fallait le creuser comme une boîte) ; cette forme cubique du dé lui a certainement donné dans la germania le nom de quadro, quadrado. Voir aussi le mot arquabot (1454) qui semble désigner une catégorie de malfaiteurs : se rattache peut-être à même série que arquin. Langage du haut Maine a : arcanier (mauvais garnement) et arquanier, arquelier (débauché) (SCHW1928 glossaire) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 905