coup de torchon

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 20

coup de torchon

& se filer un coup de torchon ; se flanquer un coup de torchon ; se donner un coup de torchon ; se donner le coup de torchon ; se ficher un coup de torchon ; se foutre un coup de torchon

n.m., locution

Bagarre, combat, lutte individuelle ou collective, conflit, guerre, bataille ; se battre, se quereller, se disputer, se battre (à la guerre), combattre, se battre en duel (à l'épée) ; donner un coup de sabre

Synonyme : frapper, cogner, battre, se battre, gifler, bagarre, rixe, duel, duel (faire un), battre, se battre, combattre, lutter

1965 À la mobilisation, je rejoins le 46e. Je jubile, car le coup de torchon, ça me va, ne vous en déplaise. Et puis, je vais cesser d'être un raté, je sortirai de là capitaine. Ou cadavre, direz-vous. Erreur, mes amis. Quand on a vraiment la tripe militaire, on s'attend à la blessure légère et glorieuse, non pas aux asticots. En fait de coup de torchon, le régiment s'installe dans la Drôle, les troufions rouscaillent, les gardes-mites savourent des états NÉANT. 1965. La débâcle 1891 c'étaient pour la plupart des hommes d'une force herculéenne, qui, sous le moindre prétexte se flanquaient « un coup de torchon » et mangeaient volontiers le nez de leur adversaire 1891?. Paris-Impur 1902 Au 14e dragons, après le coup de torchon, on se flanquait un coup de figure, c'est-à-dire que l'on se rendait au cabaret le plus voisin où l'on cassait la croûte 1902. Vidocq - Ses exploits, ses aventures (Une grande dame de la pègre) 1914 Et toujours ce refrain : jamais on ne croirait que « ça y est », que le grand coup de torchon commence [début de la guerre] 1914. Le cahier rouge, dans Georges Ducroq, Le tombeau de Marcel Drouet 1870 Il sait qu'on est sur le point de se foutre un coup de torchon 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1870 on discute parfois avec le coup de torchon 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1917 nous marchons maintenant sur Conflans, occupé depuis la veille, dit-on, par l'ennemi. « Va y avoir un coup de torchon », assure le sergent 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg 1861 si l'occasion se présente et que le cas soit assez grave pour qu'il faille se donner un coup d'torchon, comme on dit, venez me trouver, je serai votre second, et d'avance, je vous montrerai certaine botte de mon cru 1861. Le chemin de l'épaulette - Histoire de l'enrôlé volontaire 1915 des réservistes comme nous, de bons camarades qui ne demandent qu'à se flanquer un coup de torchon. 1915. Les poilus de la 9e 1863 en dépit des punitions exorbitantes qu'on lui inflige, le zéphir reste un vaillant soldat amoureux de la fusillade, qui se donne le coup de torchon, selon sa métaphore favorite, avec le même entrain qu'il met à vider son verre. 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique 1861 au 13e, l'épée et le fleuret ne sont pas admis pour les duels ; les hussards, lorsqu'ils s'alignent pour se flanquer un coup de torchon, se servent toujours du bancal. 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval 1936 Dragomanci. Il y a de tout ici : des Grecs, des Serbes, des Anglais, des Italiens, et nous. Quel coup de torchon en perspective ! 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient <12 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 961