mijaurée

registre moderne : 3 fréquence : 16

mijaurée & faire sa mijaurée n.f.

Femme bêcheuse, prude ; fille pudique ; jeune femme ; femme maniérée, prétentieuse, sophistiquée, sotte, faible ; se faire prier

1899 Si la mijaurée continuait à se retrancher derrière ses grands airs et à se draper dans sa vertu, le gaillard se flattait d'arriver à ses fins par d'autres arguments 1899. Escal-Vigor 1939 Cette société, réguliers, camelots, harengs, mecs, « titis, gandins », broches, sous-broches, midinettes, mijaurées, gonzesses, boutiquières, les bombes, costauds chenilles, tourneuses d'obus, vitrioleuses, qui sont baths, ou marles 1939. Le piéton de Paris <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 642