casseur d'assiettes

date : 1835 fréquence : 12

casseur d'assiettes

& casseur d'assiettes ; à la casseur d'assiettes

Querelleur, fanfaron ; séducteur? ; type de séducteur viril et poseur?

Synonyme : fanfaron

2013 le matador du coin débarque et m'offre une tournée. Comme souvent, il prend un air méchant pour me faire comprendre que je dois rendre la pareille. Le genre de mec, casseur d'assiettes, dont les couilles grossissent en fonction de sa consommation de whisky. 2013. Moi Dodo la Saumure 1935 Tu es vexé d'avoir reçu une leçon ? Tu la méritais, et tu en feras ton profit, malgré tes airs de casseur d'assiettes. À la revoyure, Vignes, nous reprendrons cet entretien quand tu auras tout ton sang-froid. 1935. Mer Noire 1899 Ayant passé longtemps par la caserne, il en gardait le type et les façons du « fricoteur », du « casseur d'assiettes de coeurs », comme il disait en son jargon de corps de garde 1899. Escal-Vigor 1954 Le genre journaliste, ceux de la nouvelle école, ceux qui disent : « Ouais », mettent leurs pieds sur la table et portent le galure à la casseur d'assiettes, parce qu'ils vont voir trop de films américains 1954. Le soleil naît derrière le Louvre 1955 Un feutre gris, posé sur ses tifs blonds à la casseur d'assiettes 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1950 sous ses airs de casseur d'assiettes, le frangin se laissait assez facilement bourrer le mou par elle, tout en la tenant pour une belle peau d'hareng 1950. Ainsi soit-il 1950 D'un coup il arrive en casseur d'assiettes et essaye de ceinturer Canabar par derrière. Il le croyait certainement plus saoul qu'il ne l'était en réalité 1950. Ainsi soit-il 1957 Sa visière à la casseur d'assiettes ne protégeait nullement son visage de la flotte 1957. Les eaux troubles de Javel 1937 Pourtant, à de très rares exceptions, ils n'entrent pas ici en casseur d'assiettes, mais plutôt avec une certaine gêne [et] restent assez longtemps au bar ou sur la banquette avant de se déterminer à monter avec une pensionnaire 1937. Enquête sur la prostitution 1888 Cette promenade sous bonne escorte flattait en eux de secrets orgueils, de vagues instincts de casseurs d'assiettes qu'ils se découvraient soudainement. Au fond, ils se trouvaient farauds 1888. Le train de 8 h. 47 1958 Tu le connais, la vie ne sera pas amusante ici, avec ce casseur d'assiettes-là. On aura des histoires tous les jours. 1958. Rage blanche <11 citation(s)>

CASSEUR, EUSE, subst. et adj. A. Emploi subst. 1. Celui, celle qui casse. 2. Expr. fig., fam. Casseur de coeur. Casse-coeur, séducteur. Son physique de casseur de coeurs (ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 104). [P. réf. au sp.] Un grand casseur de raquettes (Ac. 1798-1878, Lar. 19e, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., DG, ROB.). Un solide gaillard. Un casseur d'assiettes. Un violent : 2. ... ou arborerai-je enfin mon véritable visage, non plus de bagarreur ou de casseur d'assiettes pour la galerie, mais de ce contemplatif que je n'ai jamais cessé d'être, ... CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 185. Prononc. et Orth. : 3. 1690 casseur de raquettes « fanfaron » (FUR.) LITTRÉ; 1808 « tapageur » (D'HAUTEL, Dict. du bas-lang.); d'où 1835 casseur d'assiettes (Ac.); 1841-42 fam. adj. « fanfaron, prêt à tout casser » (RAOUL DE LA BARRE, École de Saumur ds Les Français peints par eux-mêmes, t. 5, p. 157) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 786