collet-monté

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 14

collet-monté

& collet monté

Rigide, raide, guindé, strict, sévère, fier ; bégueule, pudique, femme prude, personne stricte, guindée, traditionnaliste (au point de vue des moeurs notamment)

Synonyme : sévère, injuste, strict, raide

1844 si les convives sont des gens de joyeuse humeur et pas trop collet montés, c'est un feu roulant d'épigrammes et de gais propos, d'éclats de rires et de refrains 1844. Les vrais mystères de Paris 1788 La reine distingua par les femmes les Siècles, les Collets montés et les Paquets. On appelait Siècles celles qui étaient sur l'âge ; les Collets montés étaient des prudes qui font métier de dévotion et de médisance 1788. Portefeuille d'un talon rouge, contenant des anecdotes galantes et secrètes de la cour de France, dans Anthologie érotique - XVIIIe siècle 1952 le type même de la vieille fille collet-monté 1952. Pas de veine avec le pendu (nouvelle), dans Les enquêtes de Nestor Burma et les Nouveaux mystères de Paris 1925 que le bon Dieu préférait voir chez lui de jeunes et jolies chrétiennes, même décolletées, que tant de vieilles toupies collet-monté dont la dévotion vient trop tard pour ça lui fasse plaisir 1925. Mon curé chez les pauvres 1882 Les dévotes se chuchotèrent cela à l'oreille, les collets montés le lisaient sur les journaux avec des lunettes bleues 1882. Nos farces à Saumur <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 886