redam

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1836 fréquence : 13

redam & rédam ; redem ; rédain ; rédarie ; redani

Grâce, grâce de condamné, amnistie

Synonyme : grâce, amnistie Morphologie : apocope, a/e, n/m, in/m

1875 rédam, qui veut dire grâce 1875. Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie jusqu'en 1870 1911 Est-ce que j'aurais la moelle de blaguer, si je n'étais pas sûr et certain que le franc-pilois de la République […] t'accordera ton redam 1911. Le journal à Nénesse <2 citation(s)>

Comme le dit DELV, redam ne peut venir de rédemption : c'est une corruption de retam (allusion à la casserole qui est neuve quand elle est étamée : dans le peuple on dit rétamé pour étamé : le voleur grâcié est rétamé, il est remis à neuf) (VIR) / Rédam vient du latin redimere (duCP, 238) / Apocope de rédemption (George, FM48) / Apocope de rédemption (Marty Laveaux 1857) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 378