rapiat

date : 1836 registre moderne : 6 fréquence : 21

rapiat & Rapiat ; rapiate (fém.) ; rapia

Avare, ladre ; (Auvergnat, Savoyard) ALL : Geizhals / ANG : a stingy man, rapacious

Synonyme : avare, radin, économe, auvergnat, savoyard

1957 Allons, fais pas ton gros rapiat. Donne un petit billet à ton bébé chéri. Donne ! 1957. Du riffifi chez les femmes 1977 Ma soeur Suzanne, tout de suite les sous, elle. Vous la connaissez pas, ma soeur. Oh ! elle est rapiat ! 1977. Une vie de cheval 1862 un nommé Jean Rigaud. Ce rapiat, d'une insatiable cupidité, avait une imagination fertile en expédients, une hardiesse et une audace sans égales, ne reculant devant aucun obstacle pour arriver à son but 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 <3 citation(s)>

Vient de rape (VIR) / On a allégué l'argot scolaire faire rapiamus «chiper», du lat. rapere «saisir, ravir», mais plutôt (P. Giraud) de râper au sens de «amasser de petites choses» (cf. rapailler, au Canada) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 722