bobine

registre ancien : 9 fréquence : 6

bobine

& □ prendre en bobine ; □ être pris en bobine

n.f.

Filature, fait de suivre, d'espionner qqun ; □ prendre en filature, suivre, espionner ; □ être suivi, l'objet d'une filature

Synonyme : suivre, espionner

Usage : police

1954 La Bobine, c'est son surnom, naturellement, qui lui fut donné par un patron, quand je n'étais moi-même qu'inspecteur principal, lorsqu'on se rendit compte que ce sacré petit bonhomme ne ratait jamais une filature. 1954. René la Brème perd la tête 1985 Nous avons pris en bobine une Ford marron avec quatre hommes à bord. Ils ont fait demi-tour, quand ils ont vu l'arrestation 1985. Un flic de l'intérieur 1990 Il n'était pas difficile de conclure que j'avais été pris en bobine, restait à savoir par qui et depuis quand. 1990. L'étage des morts 1990 À filocher les voyous, j'en avais appris long sur les parcours de sécurité, les défilements et les itinéraires bis. Peu à peu cependant, j'ai acquis la certitude qu'on ne m'avait pas pris en bobine. 1990. L'étage des morts 1990 Nous le prenons en bobine et cette filature nous mène dans l'après-midi jusqu'à un bureau de change de Montmartre. 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle 1953 Henri Vergnot, dit La Bobine, en raison de ses qualités de fileur. 1953. Prosper en croque <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 881