flingage

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 7

flingage & flinguage n.m.

Exécution, assassinat, règlement de comptes (par arme à feu)

Famille : flingue

1985 Elle m'avait tout de même donné […] la primeur sur un flinguage 1985. Un flic de l'intérieur 1973 C'est parfois pour des motifs absurdes et dérisoires que les truands se détruisent entre eux, sans autre forme de procédure qu'un flingage rapide et sans appel 1973. Le milieu et ses lois 1957 Le flingage de Benoît en pleine rue a déclenché tout le bastringue 1957. Carnaval à cinq 2009 Deux belles affaires de flingage entre voyous étaient sorties grâce à la pugnacité de l'officier 2009. Sang d'encre au 36 2005 [n'enquête pas sur les meurtres (= brigade criminelle)] mais tous les flingages des cafés maures c’était pour nous (…) chaque fois que j’étais de permanence y’avait un flingage, tous les jours, tous les jours. 2005. Entretien réalisé par E. Blanchard le 30 juin 2005, dans Les récits de vie de policiers <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 367