se fendre la pipe

registre ancien : 8 registre moderne : 7 fréquence : 14

se fendre la pipe & se fendre la pipe jusqu'aux oreilles locution

Sourire, rire, s'amuser, trouver qqchose amusant, drôle

Synonyme : rire, s'amuser Famille : fendre X (se) = rire, sourire

1960 Peut-être est-ce de voir une bignole en faire tant dans l'amabilité qui le réjouit à ce point le gros homme, l'amène à se pincer les lèvres faute de pouvoir se fendre franchement la pipe ? 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1952 Les jours que ça marchait vraiment trop mal, elle prenait sa crise. Ça bardait dans les grandes largeurs et plus elle en mettait, plus tout le monde se fendait la pipe. 1952. Émile et son flingue 1977 Et l'autre qui se fend derechef la pipe. Je le crois d'abord plein d'opium, ça me déride un instant. Il s'arrête alors de se marrer et me raconte qu'il a mis un vrai tas d'opium en conserve pour nos bonnes oeuvres 1977. Faut pas rire avec les barbares 1953 Ce qui fait que, par derrière, le rusé qui lui a sulfaté le gros lot laisse courir toute la bande de bonnes gourdes que nous sommes en se fendant la pipe jusqu'aux oreilles. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1953 –Je vous le répète, Blankie voulait pas venir. J'ai fait semblant d'aller me coucher et me susi échappée. J'suis arrivée ici en auto-stop. Ils se fendent tous la pipe. Ça n'a pas l'air de rendre. –Pour qui que tu nous prends, sacrée sauterelle ? 1953. ...et ça continue ! <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 967