cafard

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 7 fréquence : 14

cafard

Ecclésiastique, clérical, frère Ignorantin ; prêtre hypocrite, hypocrite (moine), bigot hypocrite ; hypocrite

Synonyme : hypocrite, prêtre, curé, moine, aumônier, séminariste

1790 Rien de plus chaud dans ses expressions de fouterie qu'un cafard en rabat, qui a acheté le secret de sa putain 1790. Le courrier extraordinaire des fouteurs ecclésiastiques, ou Correspondance intime, secrète et libertine de quelques prélats de qualité, de plusieurs prêtres paillards et d'un certain nombre de prestolets luxurieux 1741 Demandez plutôt à ces cafards de prêtres, à ces hypocrites qui portent la mortification sur leurs faces blêmes et hideuses, et la luxure, la paillardise la plus sensuelle dans leur coeur corrompu 1741. Histoire de Dom Bougre, portier des Chârtreux, écrite par lui même 1884 C'est si doux de faire le bien, comme disent les cafards 1884. Le Boul' Mich' 1892 Vallès avait entendu ce cafard [Jules Favre, qui «a beau graisser le ventre de ses oraisons avec de la sueur du peuple, l'exordre et la fin, la tête et la queue tremplent dans l'eau bénite»] défendre Orsini 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1917 Il y a encore l'aumônier un peu papelard, un peu cafard, qui, lui, baragouine le français. 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg <5 citation(s)>

Hypocrite : par extension du sens 'dénonciateur' (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 646