pipeur

fréquence : 10

pipeur

Tricheur, escroc aux dés ; trompeur, leurreur, (type de criminel)

Synonyme : tricheur

xxxx Ung pipeur c'est .I. joueur de dez et d'aultres jeux ou il y a advantaige [et decepcion] xxxx. Extraits du procès des coquillars, dans Etudes sur l'argot français xxxx Et si leur a pluseurs fois oy appeler l'un l'aultre larrons, muldriers, pipeurs, crocheteurs, [planteurs] et telz langaiges xxxx. Extraits du procès des coquillars, dans Etudes sur l'argot français 1860 Il [Gérard de Nerval] n'écoutait pas, mais on jugeait qu'il avait des oreilles. Il était donc mal vu par la police et les pipeurs 1860. Rue de la Vieille-Lanterne, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient 1624 Ne sçais tu pas bien que ces Diables de Pipeurs ne me laisserent hyer au sortir de l'Academie, un rouge double pour passer l'eau 1624. Les ramonneurs 1605 le menteur des mensongers, le dissimulé des pipeurs, le fainéant des poltrons 1605. Procès et amples examinations sur le vie de Carême-Prenant dans lesquelles sont amplement décrites toutes les tromperies, bizarreries, fantaisies, brouillements, inventions, subtilités, folies (…), dans Six curiosités facétieuses sous Henri IV <5 citation(s)>

Mot purement jargonnesque qui apparaît pour la première fois dans le lexique des Coquillards et chez VIL ; c'est un tricheur qui qui 'chasse à la pipée' avec idée spécifique de contrefaçon : les dés pipés sont des imitations de dés honnêtes (GUIR cité par MATH) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 310