passer

registre ancien : 3 fréquence : 18

passer

v. intr.

Mourir

Synonyme : mourir

1960 Pauvre fille !… Passer sans personne près de vous qui vous aime ! 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1899 Avec un sourire plein d'ineffable adjuration, elle se borna à presser sacramentellement leurs mains réunies, et elle passa, triste, non de mourir, mais d'abandonner ses enfants 1899. Escal-Vigor
1975 Mon Dieu ! Elle aurait passé, comme disent les gens simples (« Il a passé vers six heures », « C'est à midi, la pauvre, qu'elle a passé »). Passé de ce monde à un autre. Passé comme une fleur trop belle 1975. Edmée, la bague au doigt
1914-1919 Le troisième est lui aussi mourant. On ne le fait même pas entrer dans l'abri. Dix minutes plus tard, il a passé. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919)
1976 Il y avait le caporal Raguse […] Il est passé, de toute façon. 1976. Le petit bleu de la côte Ouest (Trois hommes à abattre)
1936 « Il est passé », me dit Paul. À la pelle-bêche, hâtivement, nous l'avons recouvert, au creux du fossé. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient

<6 citation(s)>

Par euphémisme (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).