lopette

date : 1889 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 13

lopette

n.f.

■ Homosexuel passif ; ■ (par ext.) homme peu viril, lâche, peureux, terme de mépris, femmelette, homme efféminé à la virilité insuffisante ; > emploi en appellatif amical à jeune femme (contexte lesbien)

Synonyme : homosexuel, sodomite, pédéraste, peureux, effrayé, peu viril, personne molle et sans caractère

Usage : homosexualité

1966 Mais même les gars du Fief, aux yeux de Jeannot de Saint-Ouen, étaient des « lopettes » parce qu'ils se « tiraient dans les pattes pour des filles ». 1968. Les barjots
1966 mais quand y a une bagarre, y s'déballonnent pas. Tandis qu'ici, tais-toi, à part Johnny, des lopettes ! Une vraie honte. 1968. Les barjots
2003 C'est certainement en taule qu'il a dû prendre de mauvaises habitudes ; à force de se taper des lopettes, il avait fini par prendre goût à la chose 2003. La pharmacienne
2004 le fell sauva sa peau et cette lopette doit à l'heure actuelle jouer les gros bras et les martyrs à moins que les copains renseignés ne l'aient liquidé après l'indépendance. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne
1903 Petite lopette, petite Germaine, Ta surveillante elle est rien vache. C'est Tata qui m'a mis au courant. 1903. Les enracinées

<5 citation(s)>

Dimin. de lope (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).