singe

date : 1895 registre moderne : 7 fréquence : 62

singe & du singe ; boîte de singe ; boîte à singe ; salade de singe n.m.

Boeuf de conserve, conserve de boeuf, viande en boîte : nourriture de prison, et surtout nourriture de réserve des militaires, des soldats ALL : Konservenbüchse mit Fleisch / ANG : canned meat ; preserved beef

Synonyme : boeuf, viande, chair, bifteck Famille : singe (boeuf militaire de conserve) Usage : militaire, guerre

1923 la soupe est apportée […] : elle se compose de morue, de poisson salé. L'endaubage, que les soldats appellent communément le « singe » y entre dans une notable proportion 1923. Les mystères du bagne, ou 4 ans chez les forçats - Scènes vécues de haine, d'amour et de mort (fasc. 1 à 4) 1924 Vous y verrez la belle Lison. Oui, elle est quelque chose comme cantinière, marchande de singe et de pinard 1924. Dante n'avait rien vu 1942 il a échangé sa canne en bois sculpté pour deux pains allemands, une boîte de singe et cent francs au surplus. 1942. Le bouquet 1966 Je me souviens particulièrement du « singe aux oignons », une salade de boeuf de conserve accompagnée de pommes de terre, légumes divers et relevée d'oignons crus. Un régal ! 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1919 Casses-tu la croûte ? demanda Vallot, une boîte de « singe » à la main 1919. Les chars légers en Argonne 1918 On profite de la halte, qui se prolonge, pour manger. Le menu est simple : boules de pain et boîtes de singe. Mais l'appétit est bon et l'on aurait tort de médire de ce boeuf à la gelée que les soldats dénomment singe par dérision 1918. La barrière des Vosges 1916 je tends mon dos à la chaleur qui grandit, en mâchant du singe filandreux et du pain élastique. 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) 1914-1919 Le singe est la viande en conserve de l'armée, du boeuf bouilli tout préparé, dont la qualité est remarquable. On arrivait toujours à trouver des boîtes, et elles étaient toujours bonnes. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 1917 La vieille s'ébrèche bien ses vilains crocs sur vos boules, mais votre singe est rudement bon ; c'est pas comm c'te poison d'frigo… 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915 1916 Nous mangeons chacun quatre bouchées de singe. Nous refermons la boîte. 1916. Avec une batterie de 75. Ma pièce. Souvenirs d'un canonnier. 1914 1915 Nous recevons du pain et de la viande ; cela nous changera du biscuit et des boîtes de conserve, le 'singe'. 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1953 le frigo est bourré de quartiers de boeuf, porc ou mouton, qui coûtent moins cher que le « singe » en boîte, et qui sont une meilleure nourriture pour un équipage privé, forcément, de toute ration d'aliments frais. 1953. Racleurs d'océans 1945 La salade de singe est meilleure aujourd'hui que de coutume. 1 heure de l'après-midi, un bel après-midi de mai. Au pied de l'arbre où je fume, après le repas, je vois, par les larges brèches que les bombes et les obus ont ouvertes dans la futaie, un ciel clair 1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940 1945 Mon Lieutenant, j'ai encore deux boîtes de singe et la moitié d'une boule. 1945. Quelques-uns des chars. 1939-1940 <14 citation(s)>

«Un poilu de mes amis m'a affirmé que jadis les boîtes de boeuf assaisonné portaient un nom de fabricant : Singer, d'où était venu le mot de singe» (Dech1918) / 1895 (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 858