mise en l'air

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 3

mise en l'air

Vol, fait de ruiner qqun ; agression (vol) ; assassinat

1960 son estimation impromptue des diams de la fille : l'a-t-il faite assez naturellement, façon julot qui médite une mise en l'air de la cavette ? 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1982 de banales histoires de pelotage un peu poussé et tournant mal, de braguette et de mise en l'air 1982. Histoires de la nuit parisienne 1957 Que Florimand Faroux, Benhamidh et compagnie aient ou non décrété le black-out sur la mise en l'air de la mère Joséphine, leur arrivée au domicile mortuaire n'était pas passée inaperçue 1957. Les eaux troubles de Javel 1957 je parlais de possibles affaires louches dans lesquelles il aurait pu tremper - les seules qui auraient pu motiver sa mise en l'air 1957. Les eaux troubles de Javel <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 308