Montpar

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 8 fréquence : 3

Montpar

Montparnasse ; (gare) Montparnasse

Synonyme : Montparnasse Morphologie : aphérèse Usage : Paris et alentours

1960 S'agirait de transiter par Barbès, les Ternes, Montmartre, Grenelle ou bien Montpar que ce serait une tout autre paire de bobines 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1952 J'allais rentrer, d'assez bonne heure en somme, quand j'ai chargé à Montpar (autrement dit la gare Montparnasse) 1952. Mon taxi et moi 1952 Un soir, on était tournés à Montpar, pour le dur de la Bretagne 1952. Mon taxi et moi 1911 Tu farfouillerais tous les crottards parigots, depuis Montpar jusqu'à la Viltouze, que tu n'en décrocherais pas une seule qui te laisserait prendre autre chose que sa boîte à ouvrage… 1911. Le journal à Nénesse 1911 Ç'avait d'abord été un vrai claque sous le Père la Poire, ou Badingue… Toute la crème de Montpar, de Ménilmuche, du Lion, de la Maubuée, du Bréda, des Carrières, de la Bastoche, du Sébasto, du Latin, de la Dauphine 1911. Le journal à Nénesse <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 254