cassement

date : 1878 registre ancien : 9 registre moderne : 9 fréquence : 9

cassement

& faire un cassement

n.m.

Cambriolage, fait de fracturer une porte pour le cambriolage, vol ; cambrioler, voler par effraction

Synonyme : effraction, cambriolage, commettre effraction

1960 Le sapement rigoureux, exempt de sursis, réservé par les parquets aux pros de la serrurerie pincés en flagre de cassement de lourde 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1955 c'était plutôt accidentellement que les deux veilleurs de nuit de la bijouterie Lascève avaient succombé, lors du cassement de cette boîte par le gangster 1955. Les rats de Montsouris 1952 –Et un tel ? –Deux piges, à Poissy –Tombé pour quoi ? –Cassement 1952. Mon taxi et moi 1900 Tu vas monter, me dit-il, tu commenceras (le cassement). Je monte derrière toi afin de ne pas monter ensemble. 1900. Mémoires de Pierre S. voleur 1880 Moi, j'donnais dans les cassements (effractions), me dit le quatrième. 1880. Souvenirs de prison et de bagne <5 citation(s)>

De casser (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 831