baisser pavillon

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 6

baisser pavillon & amener son pavillon locution

Abandonner, céder, céder, reconnaître son infériorité, en rabattre ; (débander?)

Synonyme : arrêter, cesser, céder, se soumettre, laisser tomber Usage : marin, marine, navigation

1867 et avait vigoureusement riposté à la portière dans le langage poissard, qui lui était familier ; mais voyant qu'il avait affaire à plus fort que lui, il avait fini par amener son pavillon 1867. Les Malfaiteurs 1960 En Antinéa du guisot apparaît la grande, et sur les trois godelureaux qu'ont entrepris de lui donner la réplique, deux déjà baissent pavillon, comprenant que c'est au finish qu'on s'explique se marrent plus du tout 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1851 nous nous trouvions dans une grande pénurie d'argent ; pénurie pénible, certes, mais surtout humiliante, en ce qu'elle nous contraignait sans cesse à baisser pavillon et à nous éclipser devant la prodigalité et la richesse des corsaires 1851. Corsaire de la République - Voyages, aventures et combats 1868 Et je ne fus jamais plus étonné qu'en voyant cette nature si raide, si cassante, indépendante quelquefois jusqu'à la férocité, baisser pavillon devant un bavard dont toute la force était dans la langue et dans les nerfs 1868. Notes d'Asselineau sur Baudelaire dans Baudelaire et Asselineau - Textes recueillis et commentés par Jacques Crépet et Claude Pichois <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 809