allumé

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 10

allumé

Excité (curiosité), intéressé (par un profit à faire), excité (sexuellement)

1912 Le bonnard, venu à Paris pour de grosses affaires, ouvre avec affectation sa sacoche pour exciter la convoitise de son compagnon par l'étalage des richesses qu'il lui laisse entrevoir. Lorsqu'il le sent suffisamment allumé, lorsqu'il voit à certains indices que le verdasson est capable de « marcher », le bonnard, sous un prétexte ou un autre, lui propose de lui confier sa sacoche, en le priant de l'attendre, pendant qu'il ira faire une course urgente. 1912. Les plaies sociales. La Pègre 1960 Allumé par la garce, il y sera revenu seul 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1902 Allumés par la joliesse de la femme, les deux marins luttaient de verve, exagéraient le respect, retenaient des gestes enjôleurs 1902. Les Noronsoff 1904 Madame Lanzaro, allumée par les demi-confidences de Vincente et très curieuse de son naturel, se montra fort accessible 1904. Pepete le bien-aimé <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 785