bien membré

fréquence : 5

bien membré & trop membré

Pourvu d'un gros sexe (h.)

Usage : érotique, sexualité, anatomie

1875 C'est le vit de mon grand'père que j'ai fait empailler. C'est tout ce qu'il m'a laissé, et vous verrez comme on est membré dans ma famille. 1875. À la Feuille de rose, Maison turque 1972 Deux jeunes gardiens de la paix, bien membrés, sont à la disposition d'hommes de goûts raffinés 1972. Dossiers secrets de la Brigade Mondaine 1785 je me suis aperçue que celui qui en jouira est bien membré. Ce n'est pas que je lui aie permis la moindre privauté, mais c'est à travers sa culotte, lorsque ma présence le mettait en feu 1785. Correspondance d'Eulalie, ou Tableau du libertinage de Paris 2001 Je pensais que le bas de son corps ne pourrait jamais contenir ce qu'elle y enfournait en chevauchant l'un de nos compagnons particulièrement bien membré. 2001. La vie sexuelle de Catherine M. 1921 à qui elle raconta avoir abusé de l'amour d'un galant trop vigoureux et trop membré 1921. La femme aux chiens <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 582