call-girl

date : 1960 registre moderne : 3 fréquence : 11

call-girl

& call girl

Type de prostituée, généralement de luxe (qui travaille à la demande, à domicile souvent, sur appel, et pas sur la voie publique)

Synonyme : prostituée, prostitué

Usage : prostitution

19596.jpg: 400x400, 30k (06 juillet 2011 à 18h44)

1976 Les call-girls occupent, semble-t-il, une place à part dans le monde de la prostitution. Selon les cas, elles travaillent seules ou pour des réseaux d'importance variable. 1976. Le nouveau visage de la prostitution 1976 La prostitution des call-girls évoque toujours une prostitution de luxe. C'est vrai, dans une grande proportion du nombre de cas dont nous avons connaissance, mais il ne faudrait pas généraliser. 1976. Le nouveau visage de la prostitution 1954 Les amazones de la place Dauphine ? Les call-girls des studios de caractère, accessibles par Minitel ? 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1974 Il est essayeur pour une maquerelle bien huppée qui ne fournit de call-girls qualifiées que les ambassades de pays amis. 1974. Le roman d'un turfiste <4 citation(s)>

Anglicisme ; angl. to call « appeler », et girl « fille » (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 766