calanché

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 10 registre moderne : 9 fréquence : 8

calanché & callanché ; calenché ; (cadenché)

Mort ; > arrêté, privé de sa liberté, mort à la vie active

Synonyme : mort, être mort Morphologie : d/l

1957 Impossible de me rendre compte s'ils sont tous calanchés là-dedans avant que j'ai pu arracher les éclats de verre et de bois, les morceaux de métal tordu et me glisser à l'intérieur. 1957?. Dix ans de frigo 1957 À mon âge, si t'es pas calanché, tu sucreras les fraises dans une petite voiture ! 1957. Du riffifi chez les femmes 1922 Puisqu'on en est à parler de l'argot, des mots me viennent à la mémoire, que j'ai relevé dans Au Lion Tranquille, et que j'ignorais jusqu'ici bien que je professe un certain penchant pour cette étude : double [lire : doulle ? (gb)], pour chapeau ; cliquettes, pour oreilles ; drope ! pour presse-toi ; callanché et crôni pour mort. 1922. Marmouset ou l'argot tel qu'on le parle 1960 On voit bien qu'il ignore le proprio à quel point pour le petit trèpe des faubourgs, la mort c'est l'aliment complet de la jactance ! Tout il veut savoir sur les derniers moments du calenché 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1967 ce type […] était en train de passer la bagouse endiamantée au doigt de la grosse calanchée, et, qui plus est, de lui mettre autour du cou le pendantif de perlouses qui valait une fortune. 1967. Raymond la Pente 1880 Pauv' vieux ! il n'y avait pas plan (moyen) qu'il ouvre sa boîte (parlât) : il était à moitié calanché (mort). 1880. Souvenirs de prison et de bagne <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 180