mousmée

registre moderne : 8 fréquence : 10

mousmée & mousmé n.f.

Femme, jeune femme (en général) ; > jeune femme (pour laquelle on éprouve des sentiments)

Synonyme : femme (général)

19489.jpg: 340x500, 34k (06 juillet 2011 à 18h44)

1957 Il choisit une rose, l'offrit dans un geste royal à la mousmée qui gloussa à la fille ravie 1957. Du riffifi chez les femmes 1946 nous sommes venus voir au domicile de cette mousmé s'il n'y avait rien à glaner 1946. Le cinquième procédé 1955 avec une mousmée pareille au padoc, tu peux toujours y aller pour faire la ronflette, elle te carbonise en moins de deux ! 1955. Pas de pitié pour les caves 1973 Il faut tout raconter à la police. […] Ta mousmée ne risque plus rien. 1973. Le Savoyard et la Vaudoise 1953 Je roule sans but, les mains au volant, en biglant les mousmées habillées de clair et joyeuses comme tout sous le soleil. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1956 je me sens accablé par une sourde angoisse. J'ai l'impression que quelque chose de pas ordinaire se mijote dans l'ombre et que je vais le bloquer sur le coin de la hure avant longtemps. 1956. Fais gaffe à tes os <6 citation(s)>

MOUSMÉ, subst. fém. A. Jeune fille, jeune femme japonaise. Quant à la mousmé, je la retrouve toujours la même, avec son beau chignon d'ébène vernie, sa ceinture à grandes coques, sa révérence et ses petits yeux si bridés qu'ils ne s'ouvrent plus (LOTI, Trois. jeun. Mme Prune, 1905, p. 13). Petites japonaises qui se rendaient à la cueillette (...) les rieuses mousmés avec un gosse dans le dos, un râteau à la main et leur tablier de serpillière noué en forme de besace (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 358). B. Arg. Femme, maîtresse, fille facile. Les mousmées, qui marchaient [au music-hall] à la ristourne sur les bouteilles de champ' (LE BRETON, Rififi, 1953, p. 35). Prononc. et Orth. : [musme]. ROB., Lar. Lang. fr. : -mé, -mée. Supra LE BRETON et ARNOUX, Paris, 1939, p. 305 : -mée. Étymol. et Hist. 1887 (LOTI, Mme Chrys., p. 74). Transcr. du japonais musume « jeune fille ou jeune femme » (FEW t. 20, p. 105b). (TLFi) /

Par extension du sens premier (Jeune fille, jeune femme japonaise : mot japonais, « jeune fille ») (GR) / Transcr. du japonais musume « jeune fille ou jeune femme » (FEW t. 20, p. 105b) (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 474