sonné

registre moderne : 5 fréquence : 43

sonné & être sonné ; avoir sonné

Fortement étourdi, abruti ; quasi-assommé, assommé ; tué, (après choc physique) ; étonné, surpris, choqué, ému, touché, émotionné (après choc moral, après accident) ; sous les effets d'un coup violent (boxe par ex.) ; s'assommer, se faire mal à la tête

Synonyme : assommer, assommé

2003 on ressort « punch-drunk », c'est-à-dire « sonné » 2003. Canard enchaîné 1935 Raoul avait tort et mon ami raison, qui lui administra une telle volée qu'il fut sonné, et en mourut huit jours après 1935. Moi, le Dab, souteneur ! 1891 s'il fait le récalcitrant, dame ! gare la sauce, il sera sans façon jeté dehors, et quand il tombe trop brutalement sur le trottoir, le garçon sans s'émouvoir répond : - Il a sonné (cassé la tête) 1891?. Paris-Impur 1952 La voilà sonnée. Déconfite… inquiète… 1952. Une fille du tonnerre 2003 Elle se réveillera pas, elle est trop sonnée 2003. La pharmacienne 1918 Mais quand on a été bien sonné dans une bagarre ou que l'on a vu descendre des camarades, on revient à une notion plus saine des choses 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1918 À nouveau son appareil est sonné dans tous les coins. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1970 Avec lui, les autres n'y sont pas allés de main morte. Il est encore rudement sonné et toujours dans le cirage. 1970. Échelon de destruction 1998 Seul le camionneur était à peu près indemne, encore que copieusement « sonné » : il avait été partiellement protégé du souffle par la masse du moteur, mais il avait été catapulté au travers du toit de sa cabine 1998. Section Bordel 1998 Leur coup fait, les « fellouz » avaient déguerpi, assurés de ne pas être poursuivis avant un bon moment. Les chasseurs avaient été trop « sonnés » pour la soudaineté et la brutalité de l'attaque-surprise, et par leurs morts et leurs blessés 1998. Section Bordel 1914-1919 Je reçois l'ordre de quitter ce soir le Moulin de Ribaudon pour aller à Courtonne, petit patelin très sonné, où est la CM 6 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées 2004 Ils ont balancé une grenade, une OF, heureusement, par l'ouverture. Nous avons été un peu sonnés mais on a arrosé tant qu'on a pu. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1936 Des prisonniers, par petits paquets de 20 ou 30. Ils descendent tout seuls, portant des blessés, des nôtres ou des leurs. Ils ont tous l'air sonnés… La préparation [d'artillerie], sans doute. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1974 Un coup au foie, un dans l'aine. Je crois entendre la cloche du départ des chevaux à Saint-Cloud, mais c'est moi qui suis sonné. Drôlement bien. Je perds contact. 1974. Le roman d'un turfiste 1977 Je me souviens pas de grand-chose. Peut-être qu'il y a rien eu, de tout le temps où j'étais, paraît-il, assis par terre, laissant mes larmes couler, sans autre réaction, complètement sonné. Pas K.O., non : sonné. 1977. Faut pas rire avec les barbares 1968 Vous allez croire que je suis sonné, puisque je prends ma douche avant de boxer. 1968. Histoires de... boxe <16 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 674