proxo

date : 1975 registre moderne : 8 fréquence : 14

proxo n.m.

Proxénète ; proxénétisme

Synonyme : maquereau, proxénète, souteneur Morphologie : apocope, apocope en -o Usage : prostitution, voyou, délinquant, police

1976 C'est généralement des trucs de petits voyous qui travaillent pour une organisation puissante et qui ne sont pas mouillés dans des histoires de proxos. Ils prennent toutes les assurances pour que leur crime reste impuni. Dans la mesure où ils n'ont jamais été vus avec les filles et où ils ne sont pas assez connus des flics, les enquêteurs arrivent assez rarement à remonter jusqu'à eux… 1976. Le nouveau visage de la prostitution 2003 Il faudrait les inviter au débat. Eux les proxos, les julots, les mafieux, personne n'en parle ! 2003. Canard enchaîné 1985 On va se faire un proxo, et un bon 1985. Sûreté urbaine 1981 Nous nous arrêtons en chemin pour déjeuner chez François, un vieux proxo assagi dans la limonade. 1981. Mort à facettes 1999 Par goût aussi, j'ai touché à tout ou presque, vol, braquage, proxo, fausse monnaie, racket 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1990 Sur le cours de Vincennes comme ailleurs, il n'y a que deux vrais grands proxos : la came et l'État. 1990. L'étage des morts 1978 le petit ami qu'on entretient quelquefois, alors ça, c'est l'aspect proxo du métier qui n'est pas du tout négligeable. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1978 Il correspondait à l'image que les gens ont du proxo. Le gars t'aborde, t'offre des cigarettes, on commence à discuter, on va baiser, puis c'est une invitation au restaurant, puis c'est des promesses et voilà, c'est tout bête. 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine <8 citation(s)>

Proxo, subst. masc.,abrév. de proxénète. Moyennant un certain nombre de services, délations, pots-de-vin, coups de main électoraux, les proxos avaient été institués, par la République française, les fermiers généraux de la prostitution (Le Nouvel Observateur, 28 juin 1980, p. 27, col. 3). (tlfi:proxo) /

  • proxo n.m. abrév. de proxénètearg. ARG. PROSTIT. - TLF, cit. Nouv. Obs., 1980 ; GR[92], ø d.
    • 1975 - Absolu [mensuel], août, in Lexique Dernière, numéro 7, 3 - K.G.
    • 1977 - Caradec, Dict. du fr. arg. et pop. (Larousse) - K.G.
    • 1979 - « Mais comment on fera pour le fric, Jules le bien nommé ? - J'm'en tape ! ... T'as qu'à demander à tes petites avocates ! Un proxo comme toi !... - Oh ! Jules, entre le proxo et moi, c'est le jour et la nuit ... [...] » Dubrieu, Le Désert de l'Iguane, 24 (Ed. Ramsay) - K.G.
    • 1981 - « Le proxo échangea deux ou trois mots avec la fille, et se coucha sur elle [...] » Dubrieu, Haine comme normal, 44 (Fayard) - K.G. (bhvf:proxo) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 496